× Image affichée en plein écran
Menu Home
Top

EST-CE LE BON STAGE ?

Aucune compétence n'est requise

Un résultat impressionnant

Ces stages sont vraiment accessibles à tous.

Il suffit de deux mains à peu près valides et d'avoir envie !

Ils ne réclament ni expérience préalable, ni habileté manuelle, ni force physique, ni forme olympique, ni vision dans l'espace ni culture technique... Bref  ils sont FACILES !

Au stage personne ne porte de jugement sur vos performances ou sur la qualité d'exécution, l'unique objectif est de se faire plaisir en faisant le meuble dont on a envie.

Le meuble réalisé au cours du stage

Une solidité à toute épreuve

Le book des stagiaires est là pour vous donner une idée de l'étendue et de la variété de ce qui a été fait.

L'aspect final du meuble n'apparaît qu'au dernier moment, après l'ultime ponçage. Quelqu'un a dit «c'est une seconde naissance», et c'est toujours une surprise : le résultat est magnifique !

La satisfaction des stagiaires est d'autant plus grande qu'ils savent quelles mauvaises planches (c'est du sapin, il y a des nœuds et des fentes) ils ont utilisé, et quelles maladresses ils ont commises (normal, c'est le premier meuble, pour le prochain on s'y prendra autrement).

On obtient un meuble rustique tant par son style que par ses qualités : il est solide et durable.

Secrets de fabrication

Buffet deux Portes, deux Tiroirs
La porte ouverte révèle les secrets de fabrication

Regardez une photo de fin de stage d'un meuble type : rien n'est vraiment droit, on voit bien qu'il est fait en planches, mais quelle fière allure. Pour découvrir les secrets de fabrication il faut ouvrir la porte.

Bien entendu quand le besoin s'en fait sentir, par exemple pour aménager une cuisine avec des appareil à encastrer, on peut tout à fait construire un meuble parfaitement droit aux dimensions bien précises.

Faire le test

Voici un petit test pour savoir si le stage peut vous convenir... ou pas ! Si :

  • Vous n'avez jamais tenu une scie sauteuse mais vous avez des idées d'un joli meuble.
  • Vous avez toujours rêvé de faire vos propres meubles.
  • Vous avez des besoins de meubles fonctionnels, vous prenez plaisir au bricolage et votre budget en temps ou en argent est serré.
  • Vous avez envie d'une base économique pour peindre des meubles.
  • Vous êtes plutôt impatient, et vous trouvez que les journées sont trop courtes.
  • Vous êtes déjà un bricoleur confirmé, et vous êtes curieux de découvrir une technique hors norme.
  • Vous avez envie d'apprendre à bricoler, mais sans vous faire crier dessus.
  • Vous voulez créer.

Il se pourrait bien que ce stage soit pour vous !

Par contre, si :

  • Vous ne voulez que des meubles parfaitement ajustés dont on sent l'air s'échapper quand on ferme les portes.
  • Vous ne tolérez pas les imperfections.
  • Il faut que ce soit lisse, plat et droit.
  • Vous voulez apprendre à utiliser des machines à bois.
  • Vous voulez juste copier les meubles industriels, mais pour moins cher.
  • Vous voulez apprendre les techniques de menuiserie et d'ébénisterie traditionnelles.
  • Vous recherchez une formation professionnelle qualifiante.

Il vaut peut-être mieux chercher un vrai stage de menuiserie comme celui-ci par exemple...

Retours d'expérience

Meuble TV style Récup'

En pratique nous constatons que l'objectif principal, se faire plaisir, est atteint, (voir dépassé !) dans 99.9999% des cas. De toute façon le meuble rend toujours bien. L'unique stagiaire déçu n'avait pas tenu compte de cette page...

A ce propos, attention si vous faites une surprise en offrant le stage, il est arrivé plusieurs fois que l'heureux bénéficiaire, qui se délectait d'apprendre enfin le secret des tenons, des mortaises de la défonceuse... soit un peu désorienté au début.

Comme vous pouvez le constater dans le book des stagiaires, les femmes viennent plus que les hommes. C'est la seule remarque que nous pouvons faire tant les origines de chacun sont variées.

Il n'y a pas vraiment de limite d'âge. Pour les plus jeunes, avant l'adolescence il faut être encadré par un parent pour des raisons de responsabilité. Les plus âgés quant à eux ne sont pas les moins efficaces.

Le Projet

Projet élaboré avec un logiciel de CAO

Notre technique est largement improvisée. Nul besoin donc de venir avec un plan côté au millimètre.

Les logiciels de Conception Assistée par Ordinateur ne rendent pas vraiment service, au contraire. Ils supposent que les planches font exactement 15,000 mm d'épaisseur et que tous les assemblages sont possibles, ce qui est bien loin de la réalité du stage !

Un petit croquis suffit largement, accompagné de photos des meubles du style que l'on désire obtenir.

C'est une bonne idée de prendre les dimensions limites pour que le meuble rentre bien là où il doit aller, Ou que l'on puisse y ranger ce qui était prévu (matériel audio vidéo, livres...). Les dimensions de la voiture et de la cage d'escalier font partie des limites rencontrées.

Enfin, pour des raisons d'approvisionnement en matériaux et d'organisation il vaut mieux dire avant le stage quels meubles l'on souhaite réaliser.

L'ambiance

Repas tiré du sac sur le lieu du stage

Nous disposons d'un hangar à Mérindol dans lequel nous pouvons faire du bruit et de la poussière sans déranger personne.

Côté horaires, le rendez-vous du matin est à 09:00 à l'atelier bavarder autour d'un café avant de s'activer autour des meubles.

Nous prenons un repas «tiré du sac» sur place à 12:00 et a journée se termine à 17:00.

Pendant ces quelques heures l'activité est en général intensive, d'abord car les participants sont hyper-motivés, et ensuite car le bruit des outils n'est pas propice à la conversation.

Le repas crée un espace de convivialité qui apporte une dimension humaine au stage, qui à mon sens ne saurait être que technique.

Enfin le nombre de participants est limité à 5.