× Image affichée en plein écran
Menu Home
Top

UN EXEMPLE DE STAGE

Meuble de salle de bain gfaity en stage installé après patine.
Meuble de salle de bain à la fin du stage.

Croquis de départ

Croquis de départ

Valérie est venue avec un bref croquis du meuble qu'elle veut réaliser.

Ce croquis est important pour ses dimensions qui correspondent à un emplacement bien précis de la salle de bain.

Le meuble comportera des tiroirs et une étagère cachée par 2 portes.

Pour l'instant il s'agit de déterminer les dimensions de la boîte du meuble pour respecter les dimensions finales.

Nous discutons de l'épaisseur du plateau, de soin débord, de la presence ou de l'absence de pieds, de leur hauteur pour le ménage, etc...

Guidé en permanence

Explications

Tout au long du stages les stagiaires sont guidés en permanence, c'est pourquoi il ne peut y avoir plus de 5 participants.

Tout d'abord, il s'agit de faire une boite obtenue ici par 3 panneaux. Maintenant nous procédons plutôt en commençant par les coins.

Une fois les panneaux faits, Alain explique comment faire un assemblage simple et robuste à l'aide de planches.

La boîte

La boite de base

Valérie colle les voliges au Sikaflex, et les fixe à l'aide de vis à placo et d'une visseuse.

L'équerrage des panneaux était correct, maintenant nous allons vérifier celui de la boîte qui vient d'être confectionnée.

Arrivé à ce stade l'objectif de la première journée de stage est atteint.

Aménagement de la façade

Les montants

L'ouverture de la façade du meuble est divisée selon le schéma de départ : un montant pour séparer les portes de la colonne de tiroirs.

La voici en train de fixer une des planches qui serviront d'appui pour les tiroirs et les portes.

L'improvisation est de mise ! À ce stade il arrive que l'on se rfende compte que les proportions ne conviennent pas, que les tiroirs sont trop petits, etc... Qu'importe il suffit de déplacer les montants, c'est l'affaire de quelques dizaines de secondes.

Plateau

Le plateau

Le plateau est confectionné dans des planches de coffrage, plus épaisses que la volige, pour donner au meuble un aspect rustique.

Elle sont coupées un peu plus grand que la taille du plateau désiré, assemblées bord à bord avec par collage au Sikaflex.

Il s'agit d'obtenir un collage souple, car les planches vont travailler (rétrécir en séchant, se gonfler à l'humidité), et s'agissant d'un meuble d'eau le plateau doit être étanche.

L'opération est un peu laborieuse. Alain vérifie que la colle manque pas car il sera difficile d'en remettre après le ponçage.

En général nous préférons utiliser un panneau de trois plis pour confectionner le plateau des meubles. Ce matériau de qualité résiste bien à l'humidité et ne travaille pratiquement pas.

Décoration

Recherche decorative

Valérie profite de ce que le plateau soit en place pour voir ce qu'elle pourrait mettre comme décoration supérieure.

Encore une improvisation : cette décoration n'était pas prévue au début, c'est Alain qui lui a proposé.

Il faut prendre ce temps de réflexion, car le choix de la décoration donnera le style du meuble.

Découpage

Gabarits de découpage

Le meuble a bien avancé. La vilaine boîte du début est déjà loin, maintenant qu'il a son plateau, ses pieds et sa cloison intérieure le meuble donne une idée de son aspect final.

Après plusieurs essais de dessins pour sa décoration supérieure, Valérie fait son gabarit de découpe sur des feuilles de papier.

Tiroirs

Tiroirs du meuble

Valérie s'est décidée pour des découpes en forme de cœur en façade des tiroirs. Ainsi elles serviront également de poignées.

Elle choisit maintenant de faire trois petits tiroirs en haut et un plus grand en bas.

La hauteur des tiroirs est improvisée selon la recherche esthétique.

Maintenant que leur façades sont faites, elles sont placées sur le devant du meuble pour déterminer la positon des séparations.

L'essentiel du meuble est fait : l'objectif de la seconde journée est atteint.

Éléments techniques

Structure du meuble

La structure du meuble est terminée.

Il reste à fabriquer les éléments techniques : les glissières des tiroirs, leurs boites etc..

Positionnement des ouvrants

Recherche de la position des portes

Les portes ont été assemblées avec la même technique les panneaux : une palissade de planches verticales maintenues par des lattes horizontales. Comme pour les tiroir c'est un cœur qui servira de poignée.

On couche le meuble pour plus de facilité pour répartir harmonieusement les portes et les façades des tiroirs sur le devant du meuble.

La position trouvée est marquée avec précision sur les les montants.

Charnières

Pose des charnières

Valérie appréhendait la pose les charnières.

Cette opération bien que délicate se révèle beaucoup plus facile que prévu.

Le type de charnière utilisé, des fiches à visser, facilite bien l'opération. En plus elles sont faciles à ajuster quand le meuble est en place.

Tour du plateau

Tour du plateau

Valérie s'occupe de la décoration finale du plateau en fixant sommairement son panneau de 3 planches qu'elle a collé et mis à sécher la veille, pour juger du volume général.

Chantournage

Découpe à la scie sauteuse

Après choisi l'un des gabarits, Valérie chantourne la forme à l'aide de la scie sauteuse.

C'est le choix de du type de lame qui détermine l'aptitude de la scie sauteuse à pratiquer des courbes plus ou moins serrées.

Pose de la vasque

Pose de la vasque

La vasque est facilement encastrée dans le plateau du meuble.

Une fois le meuble en place elle sera collée par un joint silicone spécial sanitaire.

Coupe du plateau

Coupe du plateau

Enfin il reste à recouper bien nettement les extrémités des planches du plateau qui a été construit un peu plus long que prévu. La vasque est facilement encastrée dans le plateau du meuble.

Le bord avant du plateau est lui aussi quelque peu diminué après que Valérie ait jugé qu'il dépassait un peu trop.

C'est pour Valérie l'occasion d'apprivoiser cet engin inquiétant qu'elle n'avait pas eu à utiliser jusqu'ici.

Le meuble complet

Meuble de salle de bain complet

Le meuble est maintenant complet. Il a fière allure !

Valérie n'en revient pas du résultat. Jamais elle n'aurait pensé obtenir un meuble aussi beau.

Finitions

Rebouchage des trous

Touche finale, le rebouchage des trous et des fausses coupes au Sintobois.

Ce mastic à bois se mélange à un durcisseur. Il prend ainsi dans la masse en quelques minutes seulement.

C'est ainsi que l'on cache tous les défauts.

Après quelques minutes il restera à procéder à l'ultime ponçage final.

Meuble terminé

Meuble termine

Voilà une stagiaire qui à l'air heureuse de son oeuvre !

Valérie est enchantée de son œuvre. Elle nous explique comment elle est heureuse de ce stage, qu'elle ne pensait pas repartir avec un meuble aussi extraordinaire que celui qu'elle vient de réaliser.

Elle remercie aussi pour ces quelques jours de vacances durant lesquels elle a oublié son travail et ses soucis.

Et elle considère qu'en fait que ce stage s'est révélé une vraie thérapie de l'esprit !

Après le stage

Après le stage Valérie a su comment concrétiser avec son mari son goût pour la décoration

Avant de venir Valérie avait déjà une bonne pratique de la décoration. Elle réalisait des cadres en bois de palette qu'elle patinait avec talent.

Elle a découvert le stage par hasard alors qu'elle et son mari se lançaient dans des travaux d'aménagement d'un cabanon.

À la suite du stage ils se sont procurés une grande quantité de voliges qu'il ont utilisé pour recouvrir les murs, faire des frises, des étagères et d'autres meubles bien sûr.

À cette occasion son mari s'est découvert la passion de la création de meuble pour son plaisir.

Les travaux finis, Valérie a monté une activité professionnelle de création de meubles à laquelle sa fille a même collaboré.

En savoir plus :