× Image affichée en plein écran
Menu Home
Top

PLANS DES MEUBLES

Il n'y a pas besoin de plan pour reproduire les meubles réalisés au cours des stages de l'«Atelier du Bois Facile». La méthode utilisée, une approche astucieuse et décomplexée du bricolage, est une démarche qui laisse place à l'improvisation.

Pour commencer il suffit de quelques dimensions de base : que veut-on ranger dans le meuble, où prendra-t-il place, combien de convives cette table devra-t-elle accueillir ?

Ensuite il s'agit de coller des planches les unes sur les autres pour solidifier une partie du meuble, obtenir des reliefs décoratifs, donner du volume...

L'approche traditionnelle est au contraire de partir de pièces de bois que l'on rabote, entaille, découpe, perce... car auparavant on ne disposait pas des colles souples hyper efficaces qui sont aujourd'hui à notre disposition.

Le bois utilisé pour faire ces meubles est particulièrement économique et se travaille bien. Il s'agit de bois de construction ou de planches de palette.

Ne pas avoir à faire de plan permet de commencer à travailler tout de suite.

Cela est parfait pour un prototype, ce qui est le cas des meubles que l'on fait pour soi-même.

Cela permet d'improviser, ce qui est bien pratique quand on n'a pas l'expérience d'un professionnel aguerri.

Établir un plan permettrait certes d'industrialiser le processus (passer une journée à fabriquer un centaine de pieds de table à la chaîne pour aller plus vite), mais ce n'est pas le propos. Nous cherchons à faire des meubles rapidement et efficacement, des pièces uniques pour notre propre usage.

Les explications de base sur les gestes, les outils, se procurer les fournitures, etc... qui s'apprennent en stage, font l'objet de deux livres facultatifs : «Fournitures et outillage», «Tours de main» et aussi «Finition des meubles».

Les meubles, et plus généralement les projets, peuvent se classer en grands types qui ont chacun leur démarche propre.

Pour la plupart il existe un livre de bricolage en pdf à télécharger depuis la boutique de la «Librairie du Bois Facile».

Meubles de rangements

Ce livre donne toutes les explications pour faire pratiquement n'importe quel meuble de rangement en insistant sur la décoration. Ce livre donne toutes les explications pour faire pratiquement n'importe quel meuble de rangement en insistant sur les tiroirs à glissières télescopiques.

Le principe de construction des meubles de rangements ( armoires, buffet, bibliothèques, etc...) est toujours le même.

La dénomination est une question de proportions, de dimensions, de nombre de portes et de tiroirs.

L'idée est de commencer par les coins (il suffit de connaître la hauteur désirée), de les assembler avec des baguettes pour obtenir le volume du meuble (largeur, profondeur), puis de remplir le dos et les côtés.

Ensuite on aménage la façade avec des niches, des portes des tiroirs, puis l'intérieur du meuble avec des étagères et des cloisons.

Cette démarche est parfaitement expliquée avec du texte, des dessins, des croquis et des conseil dans le livre sur «Le Buffet» et celui sur «Le Vaisselier»

Tables

Une authentique table de ferme en bois massif à faire soi-même... avec du bois encore vert! Avec ce livre, faites vous-même une belle table dans la demi-journée. Le livre pour faire soi-même des tables basses, des consoles... Les instructions pour se faire le même établi que celui des stages.

Quatre pieds et un plateau à 73cm du sol et nous voici avec une table pour manger en famille ou pour partager l'apéritif au salon...

Le livre sur la «Table de ferme» propose une façon originale de faire soi-même une belle table en bois massif encore vert (les planches vont rétrécir) à partir de planches épaisses et de poutres en bois de construction. C'est un projet technique qui requiert d'utiliser intensivement la scie circulaire.

À l'opposé, le livre sur la «Table express» montre comment obtenir une belle table pour dîner en commençant à y travailler après le déjeuner ! Un projet à la portée de tous.

Les particularités des autres tables (les consoles, les tables de salon...) sont traitées dans le livre «Tables Basses et consoles»

Citons dans la même idée le livre sur «l'Établi», une table robuste à bonne hauteur pour travailler... mais sans plateau ! C'est celle là même qui est utilisée pour les stages et plébiscitée par les participants.

Chaises

Une vraie chaise en bois élégante, solide et légère à faire soi-même. Le livre pour faire une chaise en bois de palette. Faire soi-même une chaise en bois traditionnelle sans grosse machine.

De tous les meubles ce sont les chaises dont la réalisation est la plus délicate. Il faut bien sûr qu'elle ne cède pas sous le poids de la personne qui s'y assoit, même en cas de mésusage, se balancer par exemple.

L'objet doit rester léger, une chaise trop lourde est pénible à déplacer, les sections de bois doivent être aussi minces que possible.

Comme le bois de construction, le bois de palette sont plutôt tendres, il faut trouver des astuces pour obtenir une chaise solide qui soit quand même facile à construire (sans pratiquer tenons et mortaises).

Le livre «Jeu de chaises» propose une démarche pour faire un jeu de six chaises élégantes dans le week-end. Sur les dernières pages du pdf on y trouve le gabarit de découpe à l'échelle 1/1. Pour une fois il s'agit presque d'un plan de meuble  !

Pour faire au plus vite, et au plus économique avec quelques planches de palette, le livre sur la «Chaise basique» montre comment faire une chaise minimaliste de la façon la plus simple qui soit.

À l'opposé le livre sur la «Chaise norvégienne» propose une démarche avec un usage intensif de la scie circulaire (mais toujours sans grosse machine) pour réaliser un modèle de chaise traditionnel. Les pieds et les montants sont obtenus à partir de chevrons assemblés par tenons et mortaises simplifiés (un trou creusé à la mèche plate dans lequel s'encastre un liteau taillé à la meuleuse).

Bancs

Le livre pour faire toutes sortes de bancs.

Les bancs ont aussi une exigence de solidité, d'autant plus que plusieurs personnes peuvent y prendre place. Par contre le poids n'est plus un problème car en général on ne cherche pas à les déplacer.

Il peut s'agir d'un objet sophistiqué, comme une réplique des bancs de jardin en traditionnels teck, où d'un objet minimaliste, comme un banc de réfectoire.

Le livre sur «Les bancs» explique les démarches construire soi-même toutes sortes de bancs, du simple banc de réfectoire (une planche) au magnifique banc de jardin traditionnellement en teck.

À propos des bancs avec dossier, il propose deux méthodes. La première plus traditionnelle à partir de chevrons en bois massifs assemblés par des tire-fonds (des grandes vis), la seconde plus novatrice (et bien plus simple et résistante), qui emplie trois épaisseur de voliges assemblés à plat et collées au «Sikaflex».

Lits, banquettes et canapés

Le livre pour faire des lits, des banquettes et des canapés en bois.

Le principe de ces meubles est toujours le même : un châssis à la taille des coussins. Aux quatre coins des pieds constitués de planches assemblées en angle le surélève du sol.

La hauteur varie selon la destination du meuble.

Pour une banquette, un canapé, l'assise est entre 30 et 45cm du sol, en tenant compte l'épaisseur du coussin.

Pour un lit elle est plus libre. Elle se choisit selon style du meuble et du volume de rangement dont on souhaite disposer par dessous.

Une banquette, un canapé dispose d'un dossier, obtenu facilement en laissant dépasser vers le haut les planches des pieds que l'on relie par une traverse horizontale. Au besoin et selon le même principe on peut y ajouter des accoudoirs.

S'agissant d'un couchage c'est une tête de lit, et éventuellement un pied de lit que l'on obtiendra en plaçant ces traverses sur les petits côtés.

Il s'agit là de bricolages simples qui sont traités dans le livre «Banquettes, lits et canapés».

Cabanes et abris

Le livre pour faire une cabane à outils au jardin. Le livre pour faire un petit poulailler esthétique, durable et facile à nettoyer. Une roulotte comme cabane pour les enfants. Une roulotte comme maison de poupées.

Le livre sur l'«Abri de jardin» explique comment construire facilement une petite cabane esthétique, durable et économique... sans avoir à réfléchir.

Pour faciliter la construction et limiter le travail en hauteur elle est construite comme un meuble. On la redresse au dernier moment. Pour que cette manœuvre soit possible le poids doit rester raisonnable ce qui impose un plancher de la taille d'une palette, soit 100x120cm.

Avec le livre sur le «Poulailler de luxe» , c'est un beau poulailler familial conçu pour quelques poules.

Placé en hauteur il est bien isolé du sol, facile à inspecter et à nettoyer. Lui aussi est esthétique et durable. La démarche clairement expliquée dans le livre est facile à suivre. Le projet se termine dans le week-end.

La «Roulotte des enfants» est un projet un peu particulier. Les explications du livre sont cette fois plus encadrées. Elles montrent comment faire une charmante cabane pour les enfants en forme de roulotte.

C'est un projet valorisant, agréable à réaliser, qui crée un espace de rêve et de merveilleux au jardin.

Il existe aussi en taille réduite, adapté aux poupées, c'est la «Roulotte des Poupées».

Ce bricolage facile résiste aux intempéries. Il peut donc rester dans le jardin, la terrasse, le balcon... même à la mauvaise saison et servir à ranger des jouets.

Habitations

Quand il s'agit d'obtenir un volume habitable, bien isolé du froid comme de la chaleur de l'été, c'est à un système constructif basé sur de grand panneau de bois, le «trois-plis», doublés à l'extérieur de 10cm de laine de bois.

Ce système simple à mettre en œuvre, adapté à l'auto-construction, accessible au bricoleur inexpérimenté, qui est expliqué dans le livre «Construire sa roulotte».

Le livre montre comment construire soi-même une cabane mobile avec un look de roulotte, y compris les portes et les fenêtres, avec 3500€ de fournitures.

Dans un autre style, inspiré du mouvement des «Tiny Houses», le livre en deux tomes «Toute petite maison à construire soi-même» propose un toit à double pente, plus facile encore à mettre en œuvre que le toit arrondi de la roulotte, et qui surtout offre plus de hauteur ce qui permet d'installer un couchage en mezzanine.

La réalisation proposée en exemple avec un plancher de 2x5m exactement se construit en quatre semaines avec 5000€ de fournitures.

Tout est expliqué pour adapter les dimensions à son propre projet, dans la limite de 3m de large car il n'y a pas de charpente, pour construire une chambre supplémentaire, un cabinet de thérapie, un bureau, un mini-logement etc...

Comme en France actuellement la mobilité ne procure plus d'avantage législatif, le livre explique comment construire indépendamment d'une remorque... et d'économiser ainsi 6000€.