× Image affichée en plein écran
Menu Home
Top

MEUBLE DE RANGEMENT

Un meuble représentatif

Bibliothéque faite en stage

Voici un meuble de rangement, une bibliothèque en l'occurrence, que Véronique est venue construire lors d'un stage en 2008.

Il est bien représentatif des meubles que l'on obtient aisément avec la méthode du «Bois Facile».

Deux approches

Il y a deux approches pour construire un meuble : commencer par faire trois panneaux (un pour le fond, deux pour les côtés), ou commencer par les quatre coins. Cette dernière est un peu plus rapide et permet d'obtenir un meuble aux dimensions précises et aux angles bien droits alors que les planches sont plutôt tordues !

Ici c'est la première qui a été retenue. Peu importe les dimensions du meuble au centimètre près et nous avons fait attention à éviter les planches vrillées, par contre Véronique voulait que les côtés soient minces, alors que l'autre approche impose un rebord d'au moins 2cm.

Industrialisation

Aujourd'hui les meubles du commerce sont construits à partir de panneaux parfaitement lisses de particules de bois agglomérées ou de fibres de bois revêtus de mélanine, d'un film décoratif ou dans le meilleur des cas d'un placage en bois naturel.

Ce sont ces matériaux qui ont permis l'industrialisation de la fabrication des meubles grâce à laquelle se meubler n'est plus vraiment un problème de budget.

Par contre ils ont le défaut d'être fragiles, peu durables, voire jetables et ils se ressemblent tous.

Créativité

Avec le «Bois Facile» c'est plutôt faire deux meubles identiques qui est difficile car on a toujours envie d'apporter une modification esthétique.

Comme la méthode permet, et même encourage, l'improvisation, il est facile sur le coup de modifier le projet pour selon les idées qui surgissent lors de la construction.

La planche étroite qui fait le tour du bas du meuble est facultative. Cet élément décoratif donne une certaine assise au meuble, comme la baguette qui fait le tour du meuble en haut. Le débord du plateau, l'épaisseur de ses planches, l'arrondi plus ou moins prononcé obtenu en ponçant sa tranche... tous ces détails donnent à chaque meuble son charme particulier.

Les planches sont bien visibles sur la bibliothèque de Véronique, aucune ne fait exactement la même largeur, aucune n'est vraiment plate et leur épaisseur varie de quelques millimètres. Sans même regarder le meuble, on sent de suite qu'il s'agit d'une réalisation humaine, pas d'un produit de grande consommation.

Planches

À moins d'appliquer une astuce particulière, il y a toujours un certain jour entre les planches. D'ailleurs on devine même l'herbe à travers le fond du meuble ! En pratique ce n'est pas un problème car dans la maison le meuble est plaqué contre un mur qui ne sera pas éclairé comme ici par le soleil.

À propos des fentes il faut savoir que comme le bois utilisé est encore vert, il rétrécira avec le temps et les fentes entre les planches s'élargiront encore quelque peu. Là encore ce n'est pas un problème puisque l'on désire un meuble à l'aspect rustique.

Bien entendu la méthode du «Bois Facile» ne convient absolument pas quand on souhaite obtenir un meuble bien régulier, parfaitement lisse, sans fentes entre les planches. Il faut alors recourir aux panneaux de bois, ce qui n'est pas notre propos ou alors mettre en pratique les techniques de l'ébénisterie... qui ne s'apprennent pas en deux jours !

Par contre elle fait merveille pour réutiliser le bois de palette !

Personnalisation

Outre le plaisir que l'on éprouve à travailler le bois, l'avantage de faire ses meuble soi-même est de faire exactement ce dont on a envie : par exemple une bibliothèque qui n'es pas trop profonde pour laisser un espace de circulation dans le couloir, qui s'encastre à merveille dans un recoin donné, qui accueille parfaitement les objets que l'on compte y ranger.

Faire chez soi

Véronique s'est contentée de faire juste la partie basse de sa bibliothèque en stage. Maintenant qu'elle a compris il lui est facile de terminer chez elle. L'outillage requis se limite à la panoplie de base du bricoleur moderne : une bonne perceuse/visseuse, une scie sauteuse, une meuleuse d'angle.

Comme le bois travaillé est particulièrement tendre et que la technique est peu exigeante même des outils de premier prix peuvent suffire à la tâche.

Livres

Au lieu de suivre le stage, Véronique aurait pu se procurer le livre sur le buffet. Clair, bien illustré, bien détaillé il montre comment réaliser pratiquement tous les meubles de rangement que l'on désire.

Mais il est vrai qu'à l'époque ces livres n'était pas encore édités... ce qui a été l'occasion pour ses proches de lui offrir ce stage de deux jours pour son anniversaire.

En savoir plus :