× Image affichée en plein écran
Menu Home
Top

LIBERTE DE CREATION

Corniche

Détail des festons décoratif en haut du meuble.

Voici un détail de la corniche en haut du buffet de Françoise. Dans les deux jours de stage qui lui restait après avoir terminé la partie basse elle avait largement le temps de réfléchir à l'esthétique.

Elle a choisi de découper une des planches de la corniche avec un motif festonné. Elle s'est rendue compte que l'opération ne présentait pas de difficulté. Après deux ou trois essais elle a trouvé les proportions qui lui plaisait.

Comme le matériau de base n'est pas coûteux on peut se permettre de faire plusieurs essais.

Dessiner le motif sur un gabarit en papier, le reporter sur la planche, le découper... ce n'est que l'affaire de quelques minutes. On le présente, on prend du recul, on juge de l'effet produit, on demande l'avis des proches... C'est un vrai moment bonheur !

Porte

Détail de la décoration en relief sur le panneau de la porte

Le panneau de la porte est quant à lui orné d'une décoration en relief : un oiseau en l’occurrence.

Techniquement cela ne présente aucune difficulté. Il suffit de découper le motif puis de le fixer par quelques pâtés de colle.

En observant l'oiseau on s'aperçoit que Françoise a séparé la pièce de bois qui représente l'aile du reste du corps. Ce trait de scie change tout : il lui a permis d'amincir le corps à la ponceuse de façon à donner du relief.

Cette astuce est particulièrement efficace sur les motifs végétaux, pour rendre la pliure d'une feuille, le bombé du cœur d'une fleur... sans avec ni les compétences ni le temps pour pratiquer la sculpture sur bois.

Outillage

Une scie sauteuse d'entrée de gamme suffit pour réaliser ces décorations car le bois des voliges est tendre.

Un modèle à mouvement pendulaire est plus agréable à utiliser car normalement sa mécanique plus évoluée dispose d'un contrepoids qui limite les vibrations dans la main.

Toutes les scies sauteuses peuvent couper en courbe. Le rayon minimal de courbure, l'aptitude à tourner, dépend en fait de la lame.

Tout ceci est expliqué en détail dans le livre «Fournitures et Outillage». Le plus simple est de se procurer des lames différentes et de les essayer pour voir celle qui convient le mieux.

Le faire chez soi

Il n'y a vraiment rien de compliqué dans la méthode du «Bois Facile» : on se lance et ça marche ! De nombreuses personnes se contentent certainement des explications que donnent les sites internet «Bois Facile» pour faire leurs meubles eux-mêmes.

En venant faire un stage on est guidé et on bénéficie de conseils, c'est la façon la plus confortable pour apprendre à faire ses meubles.

Encore faut-il en avoir le temps et les moyens. C'est pourquoi j'ai rédigé de nombreux livres de bricolage. En particulier le livre sur le buffet qui explique en détail comment faire des décorations chantournées, en relief ou ajourées.

Tous ces livres encouragent la liberté de création et l'improvisation. Il n'y a pas de plan immuable, juste une démarche adaptative. L'objectif est de donner les moyens à chacun faire ses meubles selon ses envies et son goût.

En savoir plus :